Saviez vous que la naissance d’un premier enfant dans le couple faisait partie des principales causes de séparation des couples ? Cela vous étonne est-ce pas et pourtant…

Il y a quelques jours, une amie à moi a eu son premier enfant. Un magnifique petit garçon dont je tairai le nom puisque je ne lui ai pas demandé l’autorisation de le faire.

Cet événement m’a fait penser à la naissance de ma fille et au bouleversement que sa venue a eu dans notre relation de couple.

Ne vous y rompez pas, un premier enfant est dans 90% des cas très attendu par les conjoints et ma foi quoi de plus normal.

De nos jours d’ailleurs très peu de naissances sont involontaires. Avec l’avènement de multiples moyens de contraception et le droit à l’interruption de la grossesse, les femmes ont aujourd’hui le choix.

Dans mon cas en tout cas, notre fille état vraiment très attendue.

Nous avons passé des heures à planifié son arrivée. Entre layette, équipement pour chambre de bébé, décoration de la chambre, rendez-vous chez le pédiatre… nous étions sur un petit nuage.

Et ensuite elle est arrivée et notre bonheur a été à son comble.

Il y a certes eu quelques petites complications médicales pendant sa naissance mais cela n’a en rien entamé notre euphorie.

Ce n’est que plusieurs semaines plutard, lorsque la fatigue a commencé à s’installer de plus en plus que notre couple a dû affronter les revers de la médaille.

On nous parle très peu de ce qu’implique l’arrivée d’un 3e être dans un couple et pourtant cela révèle d’une importance incontestable !

Il est à mon sens primordiale que chaque nouveau parent sache qu’au-delà de l’allégresse que crée la venue de leur enfant tant attendu, un chamboulement se produit inexorablement dans le couple.

Comment cela me direz-vous :

Eh bien sachez que

  • Vous ne serez désormais plus 2 mais 3 !
  • L’un des parents ou les deux accorderont inévitablement plus d’attention au bébé et donc moins à l’autre conjoint.
  • Toute ou sinon une très grande partie de l’attention étant donnée à l’enfant, puisqu’il en a besoin, les moments d’accalmie qui permettent aux parents de se retrouver sont quasi inexistants.
  • S’occuper d’un enfant est épuisant.

Entre tétées, bains, changes de couche, pleurs dûs aux coliques ou autres désagréments vécus par le bebe, on a finalement très peu de temps et d’énergie à consacrer à l’autre ou à tout simplement à se consacrer l’un l’autre.

  • Parce que vous serez épuisés, vous deviendrez irritable et serez plus sujets aux disputes.
  • L’un des parents, la maman en général ne se sentira dans la majorité des cas pas assez aidée. Elle délaissera donc son conjoint à qui elle en voudra silencieusement ou non et s’emportera dès que celui-ci fera une demande ou essaiera tout simplement de discuter avec elle.
  • Pour les parents qui reprendront leur activité professionnelle après la durée légale du congés maternité, la vie sera susceptible de devenir plus stressante car au lieu de ne s’occuper que de soi le matin pour aller au travail, il faudra s’occuper en plus de votre bébé et passer le laisser soit à la crèche soit chez une assistante maternelle avant de se rendre au travail.

Et le stress dans le couple fait bon ménage avec les conflits.

  • Les conjoints en général ne sont pas du même avis sur la manière de s’occuper du bébé.

Et ceci est source de conflits car celui à qui on reproche de ne pas faire assez ou de ne pas faire comme il faut explosera car il aura l’impression d’être incompris, pas aidé et cerise sur le gâteau jugé en lieu et place de la reconnaissance dû à autant d’efforts fourni.

Ces exemples ne sont que quelques-uns parmi tant de difficultés que rencontrent les nouveaux parents une fois la félicité de l’arrivée de leur enfant passée.

Encore une fois cet article a pour but d’interpeller les conjoints sur une facteur important qui malheureusement est une cause récurrente de rupture chez les couples.

Prendre conscience de ce qu’implique la venue d’un bébé dans votre couple ne devrait pas vous effrayer au contraire ! Cela devrait vous permettre de mieux vous préparer à surmonter ensemble ces obstacles.

Dans un prochain article, je partagerai avec vous des solutions efficaces, du moins celle qui nous ont aider nous, à mettre en place pour mieux gérer cette étape cruciale par laquelle passent les conjoints.

Et vous, votre couple a-t-il traversé des périodes de turbulences après l’arrivée de votre premier enfant ?

Partagez avec nous votre expérience en commentaire et dites-nous comment vous vous y êtes pris pour passer ce cap.

Je vous dis à bientôt pour un prochain article.

Prenez soin de votre couple !

Abiba.


0 Comments

Leave a Reply