J’ai testé pour vous de nouveaux format de publications! Et je l’implémente sur ce sujet consacré différences dans le couple.

Dites moi en commentaire quel format vous préférez:

  • 1- Audio
  • 2- Texte

Transcription

Les différences fondamentales entre les hommes et les femmes part I !

Nous continuons notre série consacrée aux différences entre hommes et femmes !

La différence que nous évoquons aujourd’hui est liée à la sexualisation du cerveau.

Plusieurs personnes m’ont fait une remarque intéressante. Elles trouvent que mes posts sont certes intéressants mais assez longs. Et très souvent elles n’ont pas le temps nécessaire pour se poser et les lire en entier.

En réponse à leur préoccupation, j’ai envisagé ce mode de publication qui s’apparente aux podcasts.

L’avantage qui en découle est qu’à l’instar de mes formations, vous pourrez les écouter en vous adonnant à d’autres activités comme je le fait souvent moi-même ou tout simplement dans les transports ou dans votre canapé,😊

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez. Nous prenons toujours en compte vos avis.

Aujourd’hui mon post va parler d’une différence fondamentale entre hommes et femmes.

Cela va surtout permettre aux hommes de se débarrasser d’une idée fausse très courante.

Parlons génétique pour caractériser la différence dont nous parlerons aujourd’hui :

Les gonades, organes responsables de la reproduction, sont à l’origine situées à l’intérieur du ventre du fœtus.

Selon le code chromosomique (XX chez la femme et XY chez l’homme), elles y resteront et deviendront des ovaires.

Sinon elles migreront à l’extérieur du corps et deviendront des testicules.

Les gonades jouent un rôle essentiel dans la sexualisation du cerveau.

Elles portent le germe de vie.

Elles ont donc un impact considérable sur les comportements de la femme et de l’homme.

Du fait de L’extériorisation ou de l’intériorisation de celles-ci, on comprend facilement pourquoi les femmes sont plus intéressées par les dimensions « intérieures » de la vie alors que les hommes s’intéressent plus aux dimensions « extérieures » de leur être.

J’entends par dimensions intérieures, les émotions, les sentiments, l’intuition, la communication.

Les dimensions extérieures sont ici quant à elles : l’action, la compétition, la domination, le courage, les relations physiques


0 Comments

Leave a Reply