Nous continuons notre thème sur comment gérer les conflits en maitre dans son couple en trois étapes.

Nous avions abordé la première étape la semaine dernière à savoir ‘Comprendre pourquoi les conflits naissent dans une relation de couple’.

Aujourd’hui nous allons voir la 2e étape tout aussi importante que la précédente.

 

2- Prendre conscience que c’est à vous de vous améliorer pour changer la relation

 

Ceci qui aura pour corollaire de faire de votre partenaire un conjoint qui coopère également à l’épanouissement du couple.

 

La semaine dernière, nous avons vu comment notre vieux cerveau agissait sur nos perceptions pour nous faire croire à tort que notre conjoint avait l’obligation de satisfaire nos besoins conscients, inconscients, exprimés et cachés.

 

Ces attentes sont irréelles et injustes et nous devons en prendre conscience afin de sortir de cette spirale qui crée des conflits incessants dans le couple.

 

Comment y parvenir ?

 

Avant de voir les actions concrètes à mettre en place pour régler les conflits, il est important de travailler sur son mindset afin de changer sa perception des choses.

C’est en prenant conscience du problème que vous pourrez accepter de mettre en place les actions nécessaires pour le résoudre.

Faire collaborer le vieux et le nouveau cerveau dans la perception et la prise de décision

Changer son mindset revient donc à faire intervenir le néocortex dans votre manière de percevoir votre couple, de considérer votre conjoint mais également dans vote relation à votre conjoint.

Le néocortex comme nous l’avons vu dans les articles précédents est la partie rationnelle du cerveau, cette partie de nous qui exerce la volonté, la réflexion, résout les problèmes, gère la sociabilité, l’apprentissage, la créativité et plus important prend des décisions.

Le néocortex raisonne le cerveau archaïque

Lorsque votre cerveau archaïque ou vieux cerveau vous dit que votre conjoint est celui là qui doit vous rendre votre complétude originelle, vous devez faire intervenir votre néocortex ou nouveau cerveau pour le raisonner.

Rationnellement, il est inenvisageable de confier une tache aussi énorme et ardue à un autre individu tout aussi imparfait que nous.

Lorsque votre vieux cerveau vous pousse à attaquer votre conjoint en réaction à une critique ou à une divergence d’opinion, votre néocortex vous fait envisager le point de vue de celui-ci de manière empathique et vous permet ainsi d’éviter de créer un conflit qui peut perdurer ou engendrer des frustrations qui minent la relation de couple.

Lorsque votre vieux cerveau essaie de vous persuader que c’est en devinant ce qui peut vous faire plaisir et en vous le donnant que votre conjoint sera à la hauteur de vos sentiments, votre néocortex devra intervenir pour rationaliser cette perception.

Votre conjoint n’est pas votre mère ou un devin et vous n’êtes plus un bébé qui ne s’exprime qu’à travers des pleurs afin que ses parents devinent ses besoins et les satisfassent.

Vous devrez accepter d’agir en adulte responsable qui exprime clairement ses besoins et ses attentes à son conjoint sans pour autant le forcer à les satisfaire.

Votre moi perdu ? Comment le retrouver ?

L’une des raisons qui vous a fait choisir votre partenaire, ce sont ses talents qui vous ont rappelé votre moi perdu.

Le moi perdu est la partie de vous que vous avez dû renier dans votre enfance pour faire plaisir à vos personnes nourricières ou pour être en adéquation avec les règles sociales.

En choisissant un partenaire qui possède ces talents, vous avez l’impression de retrouver ces talents reniés. Mais il ne s’agit en effet là que d’une impression.

Votre néocortex vous le fera également comprendre et vous encouragera à mettre en place les actions nécessaires pour retrouver ces talents là au lieu de croire naïvement qu’à travers votre conjoint vous les avez retrouvés.

Votre croissance et l’épanouissement de votre couple passe par la satisfaction des besoins de votre conjoint

Votre néocortex vous fera comprendre, au-delà de vos attentes, que pour retrouver votre complétude, vous devrez apprendre à satisfaire de manière volontaire les besoins de votre partenaire.

Si votre conjoint vous reproche de ne pas être assez organisé pour ne prendre que cet exemple, c’est en travaillant sur vous pour satisfaire ce besoin exprimé par votre conjoint qu’il se produiront alors 6 choses remarquables :

  • Votre conjoint se sentira entendu et valorisé et sera plus enclin à faire des efforts de son coté pour l’épanouissement du couple. Effets neurones miroirs garanti !
  • Vous arrêterez de dressez des barrières de défenses face aux critiques de votre partenaire en développant de l’empathie pour envisager son point de vue. Donc moins de conflits
  • Vous améliorerez votre relation de couple puisque les conflits s’amenuiseront
  • Vous retrouverez une partie de votre moi perdu en acquérant de nouvelles compétences organisationnelles et donc deviendrez une meilleure personne
  • Vous retrouverez peu à peu votre complétude originelle
  • Vous serez chaque jour plus épanoui dans votre relation de couple ce qui est votre objectif premier.

 

Donc intégrez définitivement que pour épanouir votre relation de couple, vous devez devenir le bon partenaire au lieu d’attendre de trouver le bon partenaire.

Vous en serez gagnant à tous points de vue.

La semaine prochaine, nous verrons ensemble la dernière des trois étapes pour gérer les conflits en maître dans son couple.

Restez connecté pour ne pas rater de ce troisième point qui est à mon sens le plus important !

Je vous dis à bientôt.

En attendant,

Prenez soin de votre couple !

Abiba.


0 Comments

Leave a Reply